La Lounge Chair de Charles et Ray Eames

“Bien sûr, il faut de la subtilité ; mais veillez à ce qu’elle soit évidente.” Billy Wilder

La Lounge Chair et son Ottoman sont justement d’une évidente subtilité, Charles Eames aurait commencé la démarche de création avec une question : « Et si nous modernisions le traditionnel fauteuil club anglais ? » de cette interrogation est née une des plus belle pièce du design.

22549008

Charles Eames est directeur du département de design industriel à l’Académie des Arts de Cranbrook quand en 1941 il épouse Ray Kaiser qui suivait des cours à l’Académie depuis un an.

charlesrayeames

De 1941 à 1943, Charles et Ray Eames conçoivent et développent des techniques pour mouler le contreplaqué et en 1946 ils exposent leurs expérimentations au MoMA (Museum of Modern Art à New York). La société Herman Miller, commence alors à produire les meubles Eames, ils les fabriquent et les distribuent encore pour les USA. C’est Vitra pour l’Europe (la forme des piétements les différencie ainsi que quelques détails de fabrication.) et ils ont développé une version plus grande que celle créée au lancement : la taille moyenne d’un adulte a augmenté de près de dix centimètres au niveau mondial. Depuis l’origine, il existe deux éditions officielles du Lounge Chair : l’une Américaine, l’autre Européenne.

En 1948, Charles et Ray participent au concours « Low-Cost Furniture » du MoMA, et en 1949, ils réalisent la maison Eames comme leur résidence privée. Ils travaillent sur de nombreux projets communs toutes leurs vies et accumulent les plus hautes distinctions et honneurs. Charles Eames meurt à Saint Louis en 1978, Ray la suit 10 ans plus tard en 1988.

eameschair

Le processus a duré plusieurs années notamment à cause du travail sur le moulage du contreplaqué qui était complexe. Ils ont travaillé longtemps à parfaire cette technique qui a été reprise par des milliers de designer depuis. La principale inspiration de la Lounge Chair était le bon vieux fauteuil club anglais mais il ne suffisait pas de le réinventer, ils avaient deux objectifs en plus : améliorer un des accessoires les plus familiers du salon et créer une chaise longue qui « ait l’aspect chaud et l’attrait d’un gant de baseball usé de première base. » Pour obtenir le rendu visuel et la sensation tactile désirés, Charles et Ray ont expérimenté une variété de matériaux de revêtement, y compris différents types de cuir et de quelques tissus parfois très graphiques. La chaise revêtue de tissu n’a pourtant été disponible que pour une très courte période.

lounge-chair-eames-vitra

22560589

Presque immédiatement, son design est devenu une icône du design de l’époque. Si l’anecdote est vraie, ce monument du design aurait été créé pour l’anniversaire de leur ami, le réalisateur et producteur Billy Wilder, afin que celui-ci puisse regarder plus aisément la télévision. Un exemplaire de ce fauteuil fait partie de la collection permanente du Museum of Modern Art à New York. Depuis son lancement, et malgré son prix de 8.500€ avec son Ottoman, ce fauteuil s’est vendu à plus de 6 millions d’exemplaires à travers le monde.

herman-miller-eames-lounge

eames_lounge_with_ottoman_chair_1958_herman_miller_1

Charles Eames : « Qui a dit que le plaisir n’était pas fonctionnel ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s